2016

4 juin 2016 - L'accord franco-algérien sur l'affaire des « scandales des jupes »

Article paru sur le site de PodcastJournal le 22 mai 2016.

Pour consulter l'article, visitez le site de PodcastJournal.

3 juin 2016 - Un jardin à la mémoire des moines de Tibhirine à Paris, 20 ans après

Paris inaugurera lundi 30 mai un jardin à la mémoire des sept moines de Tibhirine, vingt après leur assassinat, en hommage à leur « message d’amitié, d’ouverture et de dialogue », notamment avec les musulmans.

Article paru sur le site de La Croix le 6 mai 2016.

Pour consulter l'article, visitez le site de La Croix ou téléchargez-le au format PDF (2016 06 02 article la croix un jardin a la memoire des moines de tibhirine a paris 20 ans apres2016-06-02-article-la-croix-un-jardin-a-la-memoire-des-moines-de-tibhirine-a-paris-20-ans-apres.pdf)

2 juin 2016 - La mémoire de la guerre d'Algérie / Podcast de France Culture

Nous vous proposons aujourd'hui d'écouter l'émission "La mémoire de la guerre d'Algérie" diffusée sur France Culture le 7 mai 2016.

Écouter l'émission de France Culture "La mémoire de la guerre d'Algérie"

 

---

 

Répliques du 7 mai 2016

Je propose de commencer cette conversation avec François d'Orcival qui est éditorialiste à Valeurs Actuelles et avec Benjamin Stora qui préside le Conseil d'orientation du Musée de l'histoire de l'immigration, par le sujet qui fâche. Le  Président de la République François Hollande a décidé de commémorer le 19 mars dernier le Cessez le feu bilatéral qui a suivi en 1962 les accords d'Evian.

En réponse à cette initiative, Valeurs Actuelles a publié une pétition intitulée " Non à la commémoration de la honte et du déshonneur".

Où est la honte et où est le déshonneur ?

Intervenants

  • Benjamin Stora : Historien, président du Conseil d’orientation de l’Établissement public du Palais de la Porte Dorée- Musée de l’histoire de l’immigration-Aquarium de la Porte Dorée
  • François d'Orcival : éditorialiste et membre de l'Institut

 

1er juin 2016 - "L'amnistie n'est pas l'amnésie" par Maurice Faivre

L’amnistie n'est pas l'amnésie, 
De l’historien
Maurice Faivre.

 

Revenant sur la guerre d'Algérie, le Président Hollande admet que le 19 mars marque le début des massacres.

«Le chef de l'État a d'abord tenté d'expliquer sa décision (de célébration du 19 mars) en assurant vouloir permettre de « vivre pleinement ensemble en France, en étant respectueux de toutes ces origines, de tous ces parcours, et de toutes ces douleurs ».

Enfin, l'hôte de l'Élysée a conclu son raisonnement de la manière suivante: « Quand je dis “les drames”, c'est aussi bien ce qu'il s'est passé à travers la répression, la torture, (et) ce qu'a été une somme de violences à l'égard du peuple algérien qui était colonisé (...). Mais il y a aussi des massacres qui ont eu lieu. Quand on parle du 19 mars, on sait (que) c'est la fin de la guerre d'Algérie, mais c'est aussi le début d'un certain nombre de massacres, dont les pieds noirs ou les harkis ont été victimes. Donc il faut parler de tout pour que nous puissions vivre ensemble à partir de cette reconnaissance ».

Consulter l'article sur le site de FranceCulture.fr / Consulter notre article à ce sujet paru le 31 mai 2016. 

 

Commentaire.

Cette déclaration comprend deux erreurs historiques :

- l'Algérie n'était pas une colonie, mais comptait 3 départements français,

- le 19 mars n'est pas la fin de la guerre d'Algérie.

D'autre part, l'accent mis sur la répression, la torture  et les violences subies par le peuple algérien occulte le fait que  le terrorisme est à l'origine de ces violences.

Dans son livre sur "les accords d'Evian, échec de la réconciliation", c'est-à-dire du " vivre ensemble", l'historien Guy Pervillé conclut qu'en  adoptant les lois d'amnistie de 1999 et 2005, les Algériens ont répété la même politique que celle de 1962, visant à faire oublier les crimes commis par les deux camps, dans les années 60 et 90.

Mais l'amnistie n'est pas l'amnésie.

Le traitement juridique du conflit franco-algérien par la condamnation des crimes commis contre l'humanité est incompatible avec les accords d'Evian qui amnistient les criminels.

La seule solution serait celle de la Commission Vérité et Réconciliation, à l'exemple de l'Afrique du Sud en 1995. Elle exigerait que les dirigeants algériens se décident à reconsidérer leur héritage historique avec esprit critique, c'est-à-dire en rejetant le terrorisme.

Maurice Faivre, historien.

31 mai 2016 - Les algériens avaient placé beaucoup d'espoirs en François Hollande sur le problème des sahraouis

Article paru sur le site de JeuneAfrique.com le 19 avril 2016.

Pour consulter l'article, visitez le site de JeuneAfrique.com ou téléchargez-le au format PDF (2016 05 31 les algeriens avaient place beaucoup d espoir en francois hollande jeuneafrique2016-05-31-les-algeriens-avaient-place-beaucoup-d-espoir-en-francois-hollande-jeuneafrique.pdf)

31 mai 2016 - L'imaginaire historique de François Hollande

Sur France culture le 24 mai 2016 - « Pour qu’une mémoire soit réconciliée, il faut qu’elle soit connue » -

Mardi 24 mai, sur France culture, le président s’est exprimé sur les « drames » de la guerre d’Algérie. « Quand je dis “les drames”, c’est aussi bien ce qu’il s’est passé à travers la répression, la torture, (et) ce qu’a été une somme de violences à l’égard du peuple algérien qui était colonisé (…). Mais il y a aussi des massacres qui ont eu lieu. Quand on parle du 19 mars, on sait (que) c’est la fin de la guerre d’Algérie, mais c’est aussi le début d’un certain nombre de massacres, dont les pieds noirs ou les harkis ont été victimes. Donc il faut parler de tout pour que nous puissions vivre ensemble à partir de cette reconnaissance », a déclaré le président.

 

Un article est paru sur le site de FranceCulture.fr le 19 mai 2016.

Pour consulter l'article, visitez le site de FranceCulture.fr ou téléchargez-le au format PDF (2016 05 31 article paru sur france culture fr l imaginaire historique de francois hollande2016-05-31-article-paru-sur-france-culture.fr-l-imaginaire-historique-de-francois-hollande.pdf)

31 mai 2016 - Question écrite n°95354 de Monsieur Kléber Mesquida

Question écrite n°95354 de M. Kléber Mesquida (Socialiste, écologiste et républicain - Hérault) publiée dans le JO du 26/04/2016 page 3512.
 

Consulter la question sur le site de l'Assemblée Nationale ou téléchargez-les au format PDF (31 05 2016 question n 95354 keber mesquida assemblee nationale31-05-2016-question-n-95354-keber-mesquida-assemblee-nationale.pdf)

30 mai 2016 - Questions écrites n°20308 et 21689 de Mme Christine Kammermann

Maintien d'une politique publique dédiée aux Français rapatriés d'Outre-Mer, 14ème législature.

Question écrite n°20308 de Mme Christine Kammerman (Français établis hors de France Les Républicains) publiée dans le JO Sénat du 25/02/2016 page 743.
Question écrite n°21689 de Mme Christine Kammerman (Français établis hors de France Les Républicains) publiée dans le JO Sénat du 05/05/2016 page 1799.

 

Consulter les questions sur le site du Sénat (question 20308 + question 21689) ou téléchargez-les au format PDF (2016 05 30 maintien d une politique publique dediee aux francais rapatries d outre mer2016-05-30-maintien-d-une-politique-publique-dediee-aux-francais-rapatries-d-outre-mer.pdf et 2016 05 30 maintien d une politique publique dediee aux francais rapatries d outre mer relance2016-05-30-maintien-d-une-politique-publique-dediee-aux-francais-rapatries-d-outre-mer-relance.pdf)

30 mai 2016 - Question écrite n°21764 de M.Jean-Pierre Grand

Indemnisation des rapatriés d'Algérie, 14ème législature.

Question écrite n° 21764 de M. Jean-Pierre Grand (Hérault Les Républicains) publiée dans le JO Sénat du 12/05/2016 page 1956.

 

Consulter la question sur le site du Sénat ou téléchargez-la au format PDF (2016 05 30 indemnisation des rapatries d algerie 14eme legislature2016-05-30-indemnisation-des-rapatries-d-algerie-14eme-legislature.pdf)

30 mai 2016 - La guerre d'Algérie, un passé très présent

Article paru sur le site de Jean Sevillia & dans Le Figaro Magazine du 8 avril 2016.

Pour consulter l'article, visitez le site de JeanSevillia.com ou téléchargez-le au format PDF (2016 05 30 la guerre d algerie un passe tres present jean sevillia2016-05-30-la-guerre-d-algerie-un-passe-tres-present-jean-sevillia.pdf)

29 mai 2016 - Le parlement algérien dénonce un acharnement français

Article paru sur le site de JeuneAfrique.com le 22 avril 2016.

Pour consulter l'article, visitez le site de JeuneAfrique.com ou téléchargez-le au format PDF (2016 05 29 un article paru sur le site jeuneafrique le 22 avril 20162016-05-29-un-article-paru-sur-le-site-jeuneafrique-le-22-avril-2016.pdf)

28 mai 2016 - Une innovation majeure dans la plantation de la vigne due à un pied noir

Article paru sur le site du MidiLibre le 21 avril 2016.

Pour consulter l'article, visitez le site du MidiLibre.fr ou téléchargez-le au format PDF (2016 05 28 un article paru dans le midi libre le 21 avril 20162016-05-28-un-article-paru-dans-le-midi-libre-le-21-avril-2016.pdf)

27 mai 2016 - Des nouvelles de notre ancien secrétaire d’Etat Kader ARIF

Article paru sur le site de l'Express le 21 avril 2016.

Pour consulter l'article, visitez le site de l'Express ou téléchargez-le au format PDF (2016 05 27 un article paru sur l express le 21 avril 20162016-05-27-un-article-paru-sur-l-express-le-21-avril-2016.pdf)

26 mai 2016 - L'univers étonnant du sculpteur sur bois Gérard Fuentes

Article paru sur le site Viva-media.ca le 9 mai 2016.

Pour consulter l'article, visitez le site de Viva-media.ca ou téléchargez l'article au format pdf (2016-05-26 un article paru sur viva-media.ca le 9 mai 20162016-05-26-un-article-paru-sur-viva-media.ca-le-9-mai-2016.pdf)

23 mai 2016 - Cérémonies du 5 juillet 2016 à Paris

À la mémoire des victimes oranaise du 5 juillet 1962, de tous les civils, militaires et harkis tombés en Algérie ou portés disparus ; souvenons-nous de nos morts restés sur notre terre d'Algérie.

 

Comme chaque année, nous perpétuons cet hommage et vous prions de venir nombreux.

 

MAFA / GRFDA / ANFANOMA / AAALGERIANIE

 

 

Lire la suite

Courrier de M. Gérard Benedetti, maire honoraire de Le Temple sur Lot

Cher ami,

Votre aimable pensée me touche agréablement : je vous en remercie très vivement et, j'ai plaisir à vous présenter, à mon tour, mes meilleurs voeux de bonne et heureuse année 2016. De surcroît, j'apprécie votre délicatesse de m'avoir communiqué le bulletin d'information ayant à trait à l'Assemblée Générale de la MAFA qui s'est tenue le 13 novembre dernier à Carcassonne.

 

Je l'ai lu avec beaucoup d'intérêt pour en conclure, hélas, qu'aucune de nos revendications ne seraient accueillies favorablement, tant que le Pouvoir serait entre les mains de ceux qui gouvernent actuellement notre Pays.

 

Pour s'en convaincre, il suffit de lire d'une part la réponse, en date du 30 Avril 2012 que vous adressait déjà à cette époque le candidat HOLLANDE et d'autre part celle du 28 août 2015 que vous a fait parvenir le Secrétaire d'Etat aux Anciens Combattants et de la Mémoire. Ces deux lettres dépourvues du moindre humanisme au regard de la tragédie dont nous fûmes victimes - si ce n'est dans celle du Candidat HOLLANDE, une timide allusion au fait que "la France n'a pas su alors qu'aurait dû, se préoccuper activement du sort de Français d'Algérie..." - n'apportent aucune visibilité quant à une réelle prise en considération de nos légitimes revendications. Pour ce pouvoir nous ne sommes que les justes victimes expiatoires de la Colonisation - qu'il abhorre - mise pourtant en oeuvre par la France et glorifiée par elle jusqu'en 1958. Il n'y a donc rien attendre de sa part. Il faudra par conséquent miser sur l'alternance, si tant est qu'elle se produise, pour espérer voir progresser nos légitimes attentes. Mais pour autant, vos actions n'en sont pas moins utiles pour rappeler notre existence ...... "sous perfusion", de même que les carences - le mot est faible - de l'Etat par rapport aux engagements pris par lui envers nous à l'époque de notre exode, sans espoir de retour sur notre terre natale. Pire ainsi, que les réfugiés qui envahissent maintenant notre Pays qui les accueille à bras ouverts et ... bourse déliée. Comme l'avait déjà si bien décrit Jean RASPAIL en 1973, danns un remarquable ouvrage prémonitoire intitulé "le camp des saints" à lire aujourd'hui.

 

Quoi qu'il en soit, encore faudrait-il diriger désormais nos actions vers la prochaine élection Présidentielle et interroger les Candidats, déclarés ou supposés, de toutes les droites, quant à leur positionnement par rapport à notre droit à une juste indemnisation des biens spoliés dans l'irrespect des dispositions des accords d'Evian ; notamment une juste indemnisation de ceux agricoles qui constituent le fondement de notre Maison. Or, je cherche en vain dans les motions adoptées lors de l'AGO du 13/11/2015 le rappel de ce principe fondateur et je le regrette vivement. Je suis convaincu que pour être pris en considdération par le pouvoir, quel qu'il soit, nous devons sans affirmer sans ambages nos valeurs et rapperler que nous restons, somme tout, "la Maison du Colon et... des Colons"... qui ne sont pas encore tous disparus...

 

Enfin, c'est avec une très grande tristesse qu'à la lecture de votre bulletin j'ai appris la disparition de mon ami Germain CLAUZIER. Ensemble et avec Gilbert CAUSSE, puis plus tard avec Jean-Pierre BURGAT, et SEROIN, nous fûmes naguère à la pointe de tous les combats qui aboutirent alors à quelques résultats positifs en faveur des rapatriés. De "la mare nostrum" qui baignait nos rives, de cette mer dont nous sommes les enfants, il avait hérité des qualités fortes qui ont forgé notre histoire : la persévérance, le sens du devoir et de la mission, la droiture et l'honneur. Avec sa disparition, c'est donc l'une des figures les plus marquantes et les plus attachantes de la MAFA qui s'en est allée. Tardivement, mais non moins sincèrement, je m'associe, les larmes aux yeux, le coeur serré, aux condoléances que vous avez exprimées à son épouse, auprès de laquelle je vous serais très obligé d'être l'interprète de mes sentiments particulièrements émus.

 

Je vous prie de croire, cher Ami, en mes sentiments cordialement fidèles.

 

Gérard BENEDETTI

Lire la suite