7 décembre 2017 - Voyage du président Macron en Algérie

Article paru sur le site de TSA Algérie le 6 décembre 2017.

Consultez l'article sur le site de TSA Algérie.

À la minute 4’42 il revient sur ses dires de février dernier au sujet de la colonisation, un « rétro-pédalage » conséquence « Les interventions de tous depuis février n’y sont pas pour rien… » comme dit  le président de la MAFA Jean-Félix Vallat. : « Il y a des millions de Françaises et de Français qui  ont quitté l’Algérie au moment de l’indépendance et qui ne s’en sont jamais remis tant ils aimaient L’Algérie… »  « Il n’y a pas chez moi de repentance » (6’02’’), « un espace qui n’est ni le déni, ni la repentance » (6’14’’), « La force du héros algérien (Abd-el-Kader) c’est qu’il a su ne pas s’enfermer dans le passé, et qu’il est devenu ami de la France. » (7’09’’), « des pages noires et plus radieuses (notre histoire) » (8’09’’), « J’ai blessé beaucoup de gens qui eux ont vécu autre chose,… j’ai très bien compris la douleur et l’incompréhension que pouvaient avoir beaucoup de nos concitoyens quand ils ont entendu qu’une partie de ce que j’ai pu dire… »   (9’27’’), « … Qu’ils sont partis en pleurant et qu’ils vivent dans l’espoir de pouvoir un jour y remettre les pieds… »  (10’14’’) et au sujet des Harkis : l’Algérie doit faire un geste . Beaucoup de Harkis et d’enfants de Harkis aimeraient pouvoir y revenir, - ils ont ici une part de leur famille, de leur histoire… »(11’)

article de presse Actualités 2017