Actualités

14 octobre 2017 - Colloque du CDHA le 18 novembre 2017

Le colloque « 55 après l’exil… » d’Hubert Ripoll aura lieu le 18 novembre à l’Institut d’études politiques à  Aix-en-Provence.

Pour consulter le document, cliquez sur le lien suivant :

colloque 55 ans apres l exil cdha 18 novembre 20172017-10-14-colloque-55-ans-apre-s-l-exil-cdha-18-novembre.pdf

 

Tous les détails de l'événement sur le site du CDHA.

12 octobre 2017 - Retour sur le 5 juillet avec le GRFDA

Dépôts de gerbe à la mémoire des Disparus par Mesdames Lablan Astier et Chavrondier, secrétaire et secrétaire adjointe en l’absence de la présidente du GRFDA, Madame Ducos Ader. Avant de disposer les Auparavant, on a pu assister à la Messe à Ste Odile, célébrée par le Père Jean Paul Argouarc’h, puis à la cérémonie au Quai Branly où on écouta la déclaration de JF Vallat, président de la MAFA. Puis cérémonie à l’Arc de Triomphe organisée par le CLAN R l’ANRO et ALLO.

Lire la suite

10 octobre 2017 - "Les rapatriés d'AFN protègent leur patrimoine mémoriel" - Article paru dans Nice Matin le 7 octobre 2017

Article paru dans Nice Matin du 7 octobre 2017.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir :

2017 10 10 article cdha 7oct17.

19 septembre 2017 - Lettre d'un "gosse" de Pied-Noir

Dans le collège où Lionel Vives Diaz, fils de Pied-Noir né en France, est professeur, une nouvelle collègue lui demande : « Ce n’est pas trop dur d'avoir des parents PN avec tout ce qu'ils ont sur la conscience... ? »

Lire la suite

28 août 2017 - La marche de l'histoire : Algérie, le soulèvement d’août 1955

Sur France Inter : Mardi 22 aout, Jean Lebrun a reçu l’historien Roger Vétillard pour parler du 20 aout 1955 dans son émission « Lamarche de l’histoire »

Le premier acte avait commencé avec les attaques groupées de la Toussaint 1954. Mais, au printemps...

Pour écouter l'emission, rendez-vous sur le site de France Inter : https://www.franceinter.fr/personnes/roger-vetillard

27 août 2017 - France : doit-on déboulonner les statues de Bugeaud, « héros » sanguinaire de la conquête coloniale ?

Inspirés par des militants américains, des internautes français appellent à se défaire des statues et des plaques en l'honneur du maréchal Bugeaud et de revenir sur les non-dits du passé colonial français.

Des journalistes du quotidien Sud Ouest ont récemment vu en lui un « soldat laboureur et un homme politique visionnaire », mais sur Facebook, des internautes l’ont désigné comme « une grosse crapule », un « boucher en uniforme », un « criminel de guerre » qui ne mérite ni statues ni rues à son nom en France. Thomas Robert Bugeaud (1784-1849) fait encore débat, 168 ans après sa mort.

Qui est Bugeaud ? Ce militaire français devenu maréchal, s’est tristement illustré comme gouverneur général de l’Algérie, où il fut l’un des artisans les plus féroces de la « pacification ». Ses méthodes sont connues et documentées : massacres de civils, déplacements de populations, tortures, « enfumades » (il proposait d’enfumer « comme des renards » et donc d’asphyxier tous ceux, civils compris, qui se réfugiaient dans des grottes) et politique de la terre brûlée.

Déjà mis en cause de son vivant, il avait face à lui des adversaires d’envergure, comme un certain Victor Hugo. Depuis peu, ce sont des internautes qui reviennent sur l’empreinte qu’il a laissée dans l’Histoire de France : il y a deux jours, des internautes ont créé une page sur Facebook « Déboulonnons Bugeaud, la statue de la honte », suivie par plus de 200 personnes.

Lire la suite

25 août 2017 - Ces ordures qui infectent Béjaïa

Si le problème de la saleté au niveau de nos milieux urbains se pose avec acuité, la multiplication des décharges sauvages offre un spectacle hideux aux villes et villages de la wilaya de Béjaïa, qui sont livrés à l’anarchie durant ces dernières années.

“Dans la wilaya de Béjaïa, l’entrée d’une agglomération est non pas indiquée par une enseigne, mais par la présence d’une décharge sauvage au bord de la route.” Ce constat amer est d’un citoyen de la ville des Hammadites qui, à sa manière, tire la sonnette d’alarme sur la prolifération de dépotoirs et autres décharges sauvages qui vilipendent l’image des routes mais surtout des villes et même des villages de la wilaya de Béjaïa. “Mais où jeter tous ces déchets ?” est à présent la problématique qui se pose avec acuité sur le territoire de la wilaya de Béjaïa, devenu ces dernières années un dépotoir à ciel ouvert. Pour ne citer que Béjaïa-ville, Boulimat, Tala Hamza, Sidi Aïch, El-Kseur, Timezrit ou encore du côté de Souk El-Tennine, Aokas, Akbou, Amalou, Boudjellil et Tazmalt, c’est le même constat. Les décharges sauvages et autres dépotoirs pullulent le long des routes de ces régions de la vallée de la Soummam et du Sahel, donnant encore en ce mois d’octobre 2007 une image de désolation. À signaler aussi que Béjaïa est parmi les rares wilayas du pays qui ne dispose pas encore de centres d’enfouissement technique (CET). À Boulimat, sur la côte ouest de Béjaïa, aux abords de la route et à quelques encablures du chef-lieu de wilaya, l’immense décharge où sont jetées chaque jour des tonnes de déchets est toujours là, elle a survécu au temps et aux intentions de son éradication.

Lire la suite

24 août 2017 - Tichy : La ville croule sous les ordures

Après le énième incendie qui s’est déclaré au niveau de la décharge publique de Tichy, les habitants des villages environnants ont décidé de la fermeture de celle-ci.

Incendie criminel ou accidentel, selon les uns ou les autres, toujours est-il que ceux-ci s’accordent à dire que «cette décharge restera fermée tant que les autorités locales ou de wilaya n’auront pas trouvé une solution à ce problème qui nous empoisonne la vie».

Lire la suite

20 août 2017 - Commémoration du débarquement en Provence

Mardi 15 Août, c'est à la stèle de Saint-Elme, sur le Parking des plages, que les associations patriotiques et les représentants de la municipalité se sont retrouvés.

Ils étaient venus, en ce jour férié, commémorer le 73 ème anniversaire du débarquement de Provence.


Rendre hommage à Jean de Lattre de Tassigny.


Pour l'occasion, tous ont choisi de rendre hommage au général d'armée et maréchal de France Jean de Lattre de Tassigny.
Si l'homme fait partie de l'Armée d'armistice durant le régime de Vichy, il refuse d'obéir aux ordres lorsque la zone libre est envahie par les troupes Allemandes et emmène la 16 éme division militaire de Montpellier au combat. Il est fait prisonnier par la suite mais parvient à s'évader pour rejoindre la France libre et se rallier à de Gaulle en 1943. Mardi, après un rappel de ses actions en France et en Allemagne, deux gerbes ont été déposées. Plus tard, le chant des Africains a été chanté.


"On déplore l'absence de la jeunesse à nos côtés."


Gilberte, un peu plus loin, habitante de la commune, regarde la cérémonie.
Elle explique : "Mon mari n'est plus de ce monde pour assister à cela, je viens pour lui. Il avait à coeur de faire partie de ceux qui se souviennent et prolongent le souvenir. Aujourd'hui encore, je suis triste de voir que la jeunesse n'est pas présente. Quelque part, je comprends, ils n'ont pas vécu la situation, ils ne savent pas, pour eux c'est comme lire un livre d'Histoire poussiéreux. Pour nous c'est du vécu". C.G, le 16 août 2017

Article paru sur le site www.ouest-var.net le 16 août 2017. Cliquez ici pour vous rendre sur le site de l'article.

Pour télécharger la version PDF, cliquez sur le lien suivant : 2017 08 16 commemoration du debarquement en provence ouest var net2017-08-16-commemoration-du-debarquement-en-provence-ouest-var.net.pdf (98.13 Ko)

 

7 juillet 2017 - Setif / Sur les traces du tapis du Guergour

Dans toutes les régions d’Algérie, le tissage de tapis en laine existait depuis très longtemps et son évolution s’est faite progressivement en donnant une multitude de types de tapis tels que ceux des Nemenchas, du M’zab, de Biskra, de Tlemcen, de Zemourah, du Guergour, etc. Ici, il sera question de relater brièvement l’histoire du Tapis du Guergour, en se basant sur une contribution à son étude, de L. Godon et A. Walter, publiée dans : Cahiers des Arts et Techniques d’Afrique du Nord, 1951-1952. Le numéro de ces cahiers, dans lequel figure cette contribution, est disponible à la chambre d’artisanat et des métiers de Sétif (CAM).

 

Pour consulter l'intégralité de l'article, rendez-vous sur le site de Setif.info.

6 juillet 2017 - Sud Ouest / Elle met sa deuxième vie en couleurs numériques

Retraitée de la fonction médicale, Marie-Claude Bénaouda a désormais du temps pour donner libre cours à ses passions créatrices que sont la photo et la peinture. Pourtant, ce n’est pas avec un traditionnel pinceau qu’elle colore ses œuvres.

 

Consulter l'article complet sur le site de Sud Ouest.

5 juillet 2017 - Article du professeur Jean-pierre Pister

Article du professeur Jean-Pierre Pister.

2017 07 05 texte jp pister2017-07-05-texte-jp-pister.pdf (160.73 Ko)

4 juillet 2017 - METAMAG / Maïa Alonso : “Le rêve assassiné “

Maïa Alonso est une romancière qui a publié plusieurs ouvrages parmi lesquels « le papillon ensablé », « la Licorne », « le soleil colonial »et « l’odyssée de grain de bled ». Autant d’ouvrages où apparaissent poésie et transcendance. Elle nous propose un nouvel ouvrage, certes un roman, mais surtout une histoire vraie, celle de la famille Vallat en Algérie avant l’indépendance du pays. Histoire tragique, mais qui est aussi une recherche à caractère historique puisque l’auteur est allé à la recherche de documents, de témoignages… Cet ouvrage est également une réflexion sur la présence française en Algérie. Il renvoie vers Albert Camus et son rêve d’une Algérie fraternelle et autonome, rêve qu’une guerre civile a fini par effacer… Roger Vétillard, historien de l’Algérie s’est entretenu avec elle.

Lire la suite

2 juillet 2017 - CDHA / Juin 2017

Les documentalistes du CDHA (Centre de documentation Historique sur l'Algérie, Maroc et Tunisie) vous présentent les nouveautés du mois.

 

Pour en savoir plus, consultez la page du CDHA.

1er juillet 2017 - Cérémonies du 5 juillet 2017 à Paris

CEREMONIES DU 5 JUILLET 2017 A PARIS
A LA MEMOIRE DES VICTIMES ORANAISES DU 5 JUILLET 1962,
DE TOUS LES CIVILS, MILITAIRES ET HARKIS
TOMBES EN ALGERIE OU PORTES DISPARUS
SOUVENONS NOUS DE NOS MORTS RESTES SUR NOTRE TERRE D’ALGERIE
MAFA / GRFDA / ANFANOMA / AAALGERIANIE

Lire la suite

CDHA / Au Soleil des deux Rives à Nice

Ce dimanche 2 juillet 2017, 8ème édition d'Au Soleil des deux Rives à Nice.

Nous avons le plaisir de vous informer que l'équipe de Nice du Centre de Documentation Historique sur l'Algérie animera pour la 5ème année consécutive la librairie ouverte aux auteurs et aux éditeurs de livres pied-noirs au sein de la manifestation "Au Soleil des Deux Rives".

Lire la suite

30 juin 2017 - CDHA / Une belle surprise à l'assemblée générale

Cette manifestation annuelle, chargée de faire le point sur les activités de l’association (rapport d’activités) et sur sa situation économique (rapport financier présenté par Bernard Vigna, notre secrétaire général,  et Gérard Ferrandis, notre trésorier) a enregistré un nombre de participants supérieur aux années précédentes.

 

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site du CDHA.

13 juin 2017 - CDHA / Photos mystères

Parmi les documents constitutifs des nombreux fonds d'archives que nous recevons au CDHA, il arrive que nous trouvions des photographies sans précision particulière. Nous arrivons à localiser et dater la plupart d'entre elles, mais certaines restent malheureusement non identifiées à ce jour...

Si ce manque de légende n'enlève rien à la rareté et à la beauté de certaines photographies ou illustrations, il reste primordial de pouvoir indiquer les acteurs, lieux ou l'époque immortalisés sur ces clichés pour leur bonne mise en valeur dans nos collections.

Le CDHA fait aujourd’hui appel à vous pour légender ces documents !  

 

Pour en savoir plus, visitez le site CDHA.

12 juin 2017 - CDHA / Les bobines du CDHA : une exploitation agricole à Mirabeau

Ce mois-ci, le CDHA met à l’honneur un film familial extrait des archives Décaillet et concernant le monde agricole.

La famille DECAILLET nous a donné en 2016 une partie de ses archives et en particulier des films familiaux sur l’exploitation de la ferme agricole de « La Roseraie ».  

Pour en savoir plus, visitez le site CDHA.

10 juin 2017 - CDHA / Projet de conservatoire de la Mémoire des Français d'AFN : les collectivités territoriales confirment leur engagement

La réunion organisée samedi 13 mai à la maison Maréchal Juin à Aix-en-Provence comportait un objet bien explicite : « lancement du projet de réalisation du Conservatoire… », un projet dont le début d’élaboration remonte à … 2011 . La phase délicate, on le sait bien, est celle du bouclage du financement de l’investissement envisagé.

Pour en savoir plus, visitez le site CDHA.

×