Blog

11 mars 2019 - Conférence de Jean Sévilla le 16 mars 2019

Le Cercle Algérianiste des Pays de la Loire vous convie à la Conférence de Jean Sévilla le samedi 16 mars 2019 à 15h.

 

Lieu : Logis de la Chabotterie, Saint-Sulpice le Verdon (85).

Consultez l'invitation en cliquant ici.

11 février 2019 - Bordeaux face à la polémique, pourquoi la Ville suspend le projet d’une rue Frantz-Fanon

Article paru sur le site Sud Ouest le 8 février 2019

Pour calmer une vive polémique polémique, Alain Juppé a gelé la décision municipale de donner à une sente du quartier le nom du psychiatre antillais qui avait rejoint le FLN algérien. Il a demandé une expertise.

Consultez l'intégralité de l'article sur le site Sud Ouest.

 

11 février 2019 - Communiqué de presse Mafa / GRFDA

COMMUNIQUE DE PRESSE MAFA / GRFDA du 6 février 2019 concernant L'inauguration d'une artère "Frantz Fanon" dans le quartier Ginko de la ville de Bordeaux

Pour consulter le communiqué, cliquez sur le lien ci dessous :

Communiqué de presse - Mafa / GRFDA - 6 février 2019

10 février 2019 - Lettre à Monsieur Alain Juppé, maire de Bordeaux, par HUbert Ripoll, professeur d'Université émérite, psychologue

Email du 6 février 2019 à Alain Juppé, Maire de Bordeaux

 

Monsieur le Maire,

Vous avez pris la décision de donner à une rue de Bordeaux le nom de Frantz Fanon. Je me permets d’attirer votre attention sur les conséquences qu’aurait cette décision sur les Français d’Algérie et leurs enfants ; soit un million et demi de personnes environ. Je le fais en tant que psychologue, m’étant particulièrement investi à travailler à l’équilibre psychologique de Français d’Algérie de trois générations que j’ai suivis où qui ont fait l’objet d’enquêtes approfondies de ma part[1]. Aussi surprenant que cela puisse paraître, le traumatisme post exil est toujours présent chez ces personnes. Mais tout aussi surprenant, ce traumatisme réside moins dans l’exil lui-même, assumé et dépassé aujourd’hui, que dans le sentiment, toujours présent, de non reconnaissance de leur dignité par une France dans laquelle, en dépit de toutes les difficultés, elles se sont bien intégrées. Qu’y pouvons-nous, outre les accompagner comme certains, et comme moi-même, le font ? Ne pas continuer à les accabler injustement. Mais en quoi, donner à une rue de Bordeaux le nom de Franz Fanon les accablerait ? Parce que Frantz Fanon a eu à leurs encontre des propos que ne renieraient pas les terroristes actuels. Plus grave encore, parce que ces propos ont été encore accentués par l’un des plus hauts représentants de la culture française, en la personne de Jean-Paul Sartre, signant le début d’une stigmatisation à leur égard, qui perdure encore, et qui, sans cesse, réactive une blessure toujours pas estompée avec le temps. Reconnaître la pensée de Frantz Fanon au sein de la cité en lui donnant le nom d’une rue reviendrait à provoquer un sentiment d’exclusion chez les Français d’Algérie et à leurs enfants et à les en faire sortir. Cela peut sembler subtil et complexe, tout comme l’est la psychologie humaine de tout être dont la blessure, même ancienne, n’a pas été correctement soignée par la société dans laquelle il vit. Alors que, plus que jamais, il convient de rassembler les Français, la désignation, à Bordeaux, d’une rue Franz Fanon, fracturerait un peu plus notre société en en stigmatisant une part d’entre elle qui a pourtant été d’une loyauté sans faille. Une décision d’autant plus difficile à vivre qu’elle émane d’un élu qui jouit d’une haute autorité morale.

Je vous remercie pour l’attention que vous porterez à mon analyse et vous prie d’agréer, Monsieur le Maire de Bordeaux, mes sentiments très respectueux.

Hubert Ripoll
Professeur d’Université émérite
Psychologue

[1] Hubert Ripoll, Mémoire de là-bas, Éditions de l’Aube, 2012.
Hubert Ripoll, L’oubli pour mémoire, Éditions de l’Aube, 2019.

9 février 2019 - Lettre ouverte au maire de Bordeaux

Contre le danger d'amalgame  suite à l'hommage de la ville de Bordeaux à l'idéologue FLN  Franz Fanon.
De Nicole Guiraud, victime du terrorisme FLN (1956)  inspiré par l'idéologie pousse-au-crime  du militant Franz Fanon​

 

"Les Français d'Algérie  - et particulièrement ceux de Bordeaux -  n'ont pas à servir de victimes expiatoires à jeter aux oubliettes de l'Histoire sous prétexte que le maire de Bordeaux veut commémorer le passé tragique et honteux de sa ville, plaque tournante de l'esclavagisme et point de départ des navires de la Traite des Noirs pour l'Amérique, passé qu'avait dénoncé à son époque  le militant Franz Fanon, membre du FLN prônant la violence terroriste contre les "colons" pendant la guerre d'Algérie.

 Les Français d'Algérie n'ont pas à subir une fois de plus le danger d'amalgame qui ne manquera pas d'être fait entre les marchands bordelais du XVIIIème siècle  et les "colons" dans l'Algérie du XIXème siècle,  pour la plupart de pauvres hères  qui cherchaient une vie meilleure en Afrique du Nord.    "Colons" =  esclavagistes,  ça suffit !

 Le maire de Bordeaux se doit au minimum  de vérifier  ses connaissances historiques  avant de prendre une telle décision -  si maladroite  et contestable.  Il n'a pas à se faire le complice d'une telle démarche démagogique. S'il persiste dans sa décision,  il devra fournir une explication valable et authentique  à la communauté pied-noir et Harkis, qui sera diffusée par voie de presse - avec droit de réponse également publiable. Et, au mieux : présenter ses excuses à notre communauté.

 L'idéologie de la révolte violente distillée par Franz Fanon, sous l'égide de ses "camarades" JP Sartre et S. de Beauvoir (entre autres) a fait trop de victimes innocentes  et a inspiré par la suite trop de terroristes de tous horizons et obédiences.  Trop c'est trop..

 Sa maladie ne peut en aucun cas  servir d'excuse  à ses poussées de haine  et de violence "anti-colonialiste"   contre les "Blancs" d'Algérie.

 Nicole Guiraud.

8 février 2019 - Conférence "Idées reçues sur les Pieds-Noirs"

Le Cercle Algérianiste de Nîmes vous convie à une Conférence dont le thème est le suivant  : Idées reçues sur les Pieds-Noirs animée par Mr. Jean-Jacques JORDI.

Samedi 23 février 2019 à 10h

Hôtel Vatel, 14 rue Vatel 30000 Nîmes.

 

Consultez l'invitation en cliquant ici.

6 février 2019 - Communiqué de presse du Cercle algérianiste national

Le Cercle algérianiste dénonce l'inacceptable hommage rendu par le Maire de Bordeaux, Alain Juppé, à Frantz Fanon, qui appela au meurtre des français d'Algérie.

 

Consultez le communiqué de presse sur le site de l'association.

4 février 2019 - Action pour s'indigner de la nomination d'une rue au nom de Frantz Fanon

S'indigner de la nomination d'une rue Frantz Fanon.

http://www.aps.dz/monde/84736-attribution-du-nom-de-frantz-fanon-a-une-voie-publique-a-bordeaux

 

Il est important d'agir dans la semaine du 4 au 11 février car la décision sera confirmée au alentours du 15 février. il faut exercer une pression par téléphone ou par courrier. 

Adresser notre refus de cette décision à :

Monsieur le maire Alain Juppé : a.juppe@mairie-bordeaux.fr

Coordonnées du cabinet du directeur d’Alain Juppé : M. Martinez Ludovic – 06.20.33.66.33./05.56.10.21.06 – l.martinez@mairie-bordeaux.fr 

 

 

Plusieurs courriers ont déjà été envoyés :

Courrier de Monsieur Georges Belmonte : Page 1 / Page 2

Courrier de Roger Vetillard 

Courrier du Cercle Algérianiste de Bordeaux : Page 1 / Page 2

 

 

Voir sur Facebook : https://www.facebook.com/events/406600936766401/ et le message de Thierry Rolando, président du Cercle Algérianiste national

https://www.facebook.com/suzy.simonnicaise/videos/2253477604691292/

31 janvier 2019 - Lettre de Guy Pervillé à Monsieur Alain Juppé

Monsieur Guy Pervillé a adressé une lettre à Monsieur le maire de Bordeaux Alain Juppé le 26 janvier 2019 concernant la décision du conseil municipal de Bordeaux datée du 17 décembre 2018, créant une "sente Frantz-Fanon".

 

Pour consulter la lettre, cliquez sur le lien suivant :

Lettre à Monsieur le maire de Bordeaux Alain Juppé le 26 janvier 2019

22 janvier 2019 - Justice est enfin rendue aux 26 supplétifs de statut civil de droit commun

Serge Amorich, délégué national de la Fédération Nationale des Rapatriés (FNR) pour les questions de retraite nous a fait parvenir le texte : "Justice est enfin rendue aux 26 supplétifs de statut civil de droit commun".

 

Justice est enfin rendue aux supplétifs de statut civil de droit commun grâce aux Parlementaires qui sont intervenus le 2 novembre 2018 à l'Assemblée nationale, le 1er  décembre au Sénat et dans la nuit du 18 au 19 décembre 2018 à l'Assemblée nationale, et notamment Monsieur le Sénateur Jean-Pierre GRAND, Monsieur le Sénateur Bruno GILLES, Madame la Sénatrice Brigitte MICOULEAU, Monsieur le Député Thibault BAZIN, Monsieur le Député Gilles LURTON et Monsieur le Député Joël GIRAUD, Rapporteur général de la Commission des fiances de l'Assemblée nationale. Sans eux, le douloureux dossier des supplétifs de statut civil de droit commun n'aurait pas été réglé. Merci à tous les Députés et Sénateurs ayant déposé des amendements en faveur des supplétifs de statut civil de droit commun et qui sont intervenus pour qu'une solution soit mise en place.

La loi de finances pour 2019 a été publiée au Journal Officiel de la République Française le dimanche 30 décembre 2018 (loi n° 2018-1317 du 28 décembre 2018 de finances pour 2019).

Il convient d'espérer que le Gouvernement appliquera le plus rapidement possible la mesure adoptée (mise en place de l'allocation de reconnaissance sous forme de rente annuelle) vis à vis des 26 supplétifs de statut civil de droit commun. Il y a une urgence absolue du fait de l'âge avancé et de l'état de santé des 26 personnes concernées.

 

                                               Serge AMORICH

                                               Délégué national de la Fédération Nationale des Rapatriés (F N R) pour les questions de retraite

 

 

 

Pour consulter le document, cliquez sur le lien suivant :

Justice enfin rendue aux 26 supplétifs de statut civil de droit commun

20 janvier 2019 - 4000 médecins candidats au départ en 2019 : Les hôpitaux se vident

Article paru sur le site ElWatan.com le 16 janvier 2019

Le président du Conseil national de l’Ordre des médecins, le Dr Mohamed Bekkat Berkani, appelle les autorités à agir face au départ massif des médecins spécialistes algériens à l’étranger et particulièrement en France. Un cri d’alarme que lance l’Ordre des médecins, vu que les hôpitaux publics sont actuellement dépourvus de médecins spécialistes, toutes spécialités confondues.​ 

Consultez l'intégralité de l'article sur le site ElWatan.com.

18 janvier 2019 - Conférence "Une enfance en Kabylie pendant la Guerre d'Algérie" - le 7 février 2019 à l'hôtel des Invalides

La Fondation pour la Mémoire de la Guerre d'Algérie, des Combats du Maroc et de Tunisie organise une conférence le jeudi 7 février 2019 à 18h à l'Hôtel National des Invalides sur le thème "Une enfance en Kabylie pendant la Guerre d'Algérie" par Slimane Zeghidour, écrivain et journaliste.

 

Toutes les informations en cliquant sur le document ci-dessous :

Conférence du 7 février 2019 

2 janvier 2019 - Un DVD des cérémonies du 14 Juillet à Lavaur est disponible

Le DVD des cérémonies du 14 Juillet à Lavaur, lors de l’inauguration des Ronds points « Thiersville » et « Félix et Madeleine Vallat », vient d'être terminé.

Sur des musiques originales vous trouverez les diapos et vidéos des inaugurations des deux sites (Thiersville et Vallat) ainsi que d'une présentation de la ville de Lavaur, de la messe, des différents discours et du méchoui  qui a suivi  (durée 55 min) .

Une participation aux frais ( maquette, disque, jaquette, blister,etc ....) de 15 euros vous sera demandée + 2 euros d'envoi .

Nos frais seront couverts à partir de 100 exemplaires ( Merci de votre effort. Les dons aussi sont bien venus ...  )

Merci de libeller vos chèques à l'ordre de l'A.M.M.D* et de les adresser à :

Paul Vallat

Lieu dit" Saverdun"

81500 Lavaur 

 

*L’ Association A la Mémoire des Morts et Disparus d’AFN (AMMD) a pour vocation : garder en mémoire et pérenniser le souvenirs des défunts et disparus restés en AFN. Président Bernard Vallat – Siège Saint-Anatole (81) - L’association a été créée le 19 août 2008, date de sa déclaration en préfecture. »

21 décembre 2018 - DVD sur Hélie de Saint-Marc - Valeurs Actuelles Hors-série

Un DVD sur Hélie de Saint-Marc est disponible :

2018 12 21 dvd de saint marc


En parallèle une parution dans le Valeurs Actuelles Hors-série.

2018 12 21 valeurs actuelles dvd

 

20 décembre 2018 - Le noeud gordien de la succession de Bouteflika sera tranché très prochainement

Article paru sur le site Secours de France le 18 décembre 2018

L’Algérie est face à deux crises gravissimes. L’une est politique, l’autre est économique.

Politiquement, la question de la succession du président Bouteflika pourrait être prochainement réglée car les partisans du clan Bouteflika et ceux du général Ahmed Gaïd Salah, le chef d’état-major de l’armée, ont le poignard à la main. Qui frappera le premier ? Nous devrions le savoir bientôt à moins que les deux camps décident d’une trêve en reportant les élections présidentielles prévues au mois d’avril 2019.   

Consultez l'intégralité de l'article sur le site Secours de France.

4 décembre 2018 - Le bulletin N°167 de novembre 2018 est consultable en ligne

Pour consulter le document, cliquez sur le lien suivant :

Bulletin N°167 - novembre 2018

27 novembre 2018 - Conférence de Bertrand Allamel sur le thème de la transmission de l'héritage pied-noir

Bertrand Allamel donne une conférence sur le thème de la transmission de l'héritage pied-noir samedi 1er décembre, au cercle algérianiste de Montauban 82.

2018 11 27 conference notre enfance en algerie

Bertrand Allamel est titulaire d'un DESS Ingénierie Culturelle et d'un DEA de Philosophie économique. Il a pu analyser le monde de la culture depuis des postes d'observation privilégiés tels que machiniste, régisseur, organisateur, concepteur, consultant. Il a également travaillé dans le secteur de la grande distribution. Aujourd'hui, il est formateur en management et marketing, et développe des projets éditoriaux ainsi que des conférences.

Il est l’auteur de plusieurs livres dont le dernier « Notre enfance en Algérie » chez l’auteur -

Quelques autres de ses titres : 

«  Le changement c'est maintenant. ou Jamais ! » Ed Libréchange, 2017

« Ca coûte cher, c’est l’état qui paye » Ed Le Mammouth, 2017

« Culturellement incorrect : de l’illégitimité de l’intervention publique en matière culturelle », Eyrolles éditions, 2014 (format Kindle)

12 novembre 2018 - Pas de visa pour les touristes étrangers

Article paru sur le site Le Soir d'Algérie le 28 octobre 2018.

A un moment où le ministre du Tourisme, en déplacement dans la wilaya de Tamanrasset, dénonçait l’absence de touristes étrangers, des opérateurs locaux viennent d’enregistrer des annulations de séjours de groupes espagnols notamment prévus depuis plusieurs mois, suite au refus d’attribution de visas par les autorités consulaires algériennes à Madrid.

Consultez l'intégralité de l'article sur le site Le Soir d'Algérie.

11 novembre 2018 - 600 000 journalistes à travers le monde dénoncent les vagues d’arrestation en Algérie

Article paru sur le site Algérie-direct.net le 7 novembre 2018.

L’Algérie a connu une large vague d’arrestations dans les rangs des journalistes dans des délits d’opinion, mis sous mandat dépôt depuis plusieurs jours, ce qui suscite l’inquiétude et l’indignation de la communauté internationale des journalistes.

Consultez l'intégralité de l'article sur le site Algérie-direct.net

10 novembre 2018 - Quelques rendez-vous en novembre dans le cadre de la biennale TRACES

Tout au long du mois de novembre, Grand Ensemble propose cinq rendez-vous dans le cadre de la biennale TRACES qui permettent d'explorer les problématiques des post-mémoires ainsi que des questions spécifiques liées à la mémoire des anciens soldats supplétifs algériens et de leurs familles... Au fil de ces rencontres, la plate-forme Une guerre, récits d'une rive à l'autre accueille de nouveaux récits qui nourrissent ou prolongent les échanges.

 

Consultez l'ensemble des événements ici.