événements

29 septembre 2018 - Lettre de Mme Simone Gautier, veuve d'un officier tombé sous les balles FLN à 28 ans, à Mr Emmanuel Macron

Nous vous communiquons la lettre de Mme Simone Gautier à Mr Emmanuel Macron.

 

 

------------------------------------------------------

Objet : Affaire AUDIN / Affaire 26 mars 1962

 

Monsieur le président de la République,

 

Dans « l’affaire AUDIN », comme disent les journalistes, le corps du « disparu »,  n’a pas été retrouvé. Mais ce n’est pas un inconnu…

Dans « l’affaire du 26 mars 1962 », les corps sont retrouvés, massacrés, mélangés certes, les chairs éclatées, jetés en vrac à la morgue de l’hôpital Mustapha, mais « ils » sont là.

Dès leur arrivée, ils furent dénudés et rendus bien propres, bien lavés de tout ce sang, bien rangés les uns sur les autres, sur les tables et même parterre, bien alignés… les familles cherchant le sien, tirant par les pieds quand il en restait, hurlant en découvrant le visage fracassé… C’est vrai qu’au début on pataugeait dans le sang.  Et tout ce sang sur soi reste indélébile…

Par rapport à la disparition d’AUDIN, il est vrai : quelle « chance » pour les familles ! Ces corps étaient là, pas entiers, certes, mais bien là ! Les ambulances, déjà sur place, avaient fait du bon travail. Du « bonheur » en somme malgré nos pleurs et nos cris !...

Et l’Etat français, sans doute par compassion devant cette douleur, jeta à la rue, en pleine nuit, hors de l’hôpital, abandonnant leur mort, ces familles, dont je faisais partie. Quel mépris ! Quelle honte !...

Alors que chacun était si « heureux » d’avoir récupéré « son mort » et de finir la nuit près de lui, les corps furent aussitôt mis en bière, dans la pesanteur angoissante du « couvre-feu » et dans une interdiction absolue de toute présence familiale. C’était –paraît-il- afin « de nous épargner cette douleur »… par charité chrétienne sans doute !...

Ces cercueils plombés furent dispersés en catimini dans les différents cimetières de la ville et les familles, désemparées, couraient dans tous les sens pour retrouver « son mort », esseulé, séquestré dans une boîte posée là, au milieu de nulle part… Il y avait un nom sur une étiquette : c’était « à prendre ou à laisser ! »… Personne ne savait si la dépouille qui se trouvait dans cette boîte au fond d’un trou hâtivement creusé de nuit, était bien « son mort »…

Dans la tragédie du 26 mars 1962, on a fait disparaître les morts !

Depuis lors, le temps a passé mais la blessure demeure… « L’affaire du 26 mars » (comme l’appellent les médias) demeure enfouie sous une chape de plomb. C’est le grand silence de l’Etat complice… Le déni de justice qui, depuis 56 ans, recouvre la France d’une honte indélébile…

Cette « affaire » serait-elle d’une toute autre dimension que l’affaire AUDIN ?... Les 80 morts de la rue d’Isly auraient-ils moins d’intérêt à vos yeux que celui d’un traitre à sa Patrie ?

« L’affaire AUDIN » aura, néanmoins, suscité ma quête de la Vérité… Je  voudrai savoir, enfin, qui se trouve dans cette boîte devant laquelle je m’agenouille…

Un 26 mars 1962, mon mari, ancien officier du Commando de Marine Trepel est tombé sous des balles françaises. Il n’avait que 28 ans. Je n’ai guère eu le temps de lui dire « adieu »…Je n’ai pu lui crier mon amour… lui dire qu’il vivra éternellement dans mon cœur meurtri… lui donner mon dernier baiser… Cela vous parle-t-il Monsieur Macron ?

Alors je veux savoir avant que mes yeux ne se ferment, sur la tombe de qui, chaque année, je dépose mes fleurs en étouffant mes pleurs et mes cris…A cette fin, je sollicite qu’une autorisation me soit accordée afin de réaliser une recherche A.D.N.

En vous remerciant pour votre aimable obligeance, je vous prie d’agréer, Monsieur le président de la République, mes respectueuses salutations.

 

Simone Gautier
14 Avenue de France
06400 Cannes
04 93 43 28 97
simone.gautier@yahoo.fr
www.alger26mars1962.fr

25 septembre 2018 - Lettre du Comité National d'Entente des associations patriotiques et du monde combattant à Monsieur Emmanuel Macron

COMITE NATIONAL D’ENTENTE

des associations patriotiques et du monde combattant

Le Président

 

Paris, le jeudi 20 septembre 2018

Monsieur Emmanuel MACRON

Président de la République Française,

Palais de l’Elysée - Rue Saint-Honoré

75008 – PARIS

 

Le Comité National d’Entente (CNE), que je préside et qui représente plus de 40 associations patriotiques, d’anciens combattants et de victimes de guerre, soit environ 1.500.000 personnes, a suivi l'hommage que vous avez tenu à rendre personnellement à Madame Josette Audin et indirectement à son mari, Maurice. Ce rappel historique, plus de 60 ans après la mort tragique de Maurice AUDIN, a surpris bon nombre de membres de nos associations, qu’ils soient, ou non, des anciens de la Guerre d'Algérie ! Et une fois passé le moment d'étonnement pour les uns, voire de colère pour d'autres, et sans occulter la réalité des faits, je dois vous avouer que le déplacement du Chef des Armées a soulevé plus d'interrogations qu'il n'a apporté d'apaisements !

Faut-il que le Président de tous les Français parle de la Guerre d'Algérie, à travers un cas particulier, alors que les plaies ne sont pas encore refermées au sein de la communauté française ?

Parmi tous les métiers que le pouvoir politique a fait faire à l’armée française pendant 7 années, faut-il ne retenir que le plus sombre d’entre eux ?

Faut-il faire de Maurice Audin un héros national, oubliant ainsi qu’il trahissait sa patrie et l’armée française ?

Faut-il occulter que la bataille d'Alger, même si elle eut des heures sombres, a éradiqué le terrorisme qui frappait quotidiennement la population algéroise, permettant ainsi de sauver la vie de centaines d’innocents ?

Et s'il faut reconnaître la honte laissée par la torture de Maurice Audin, faut-il oublier de notre mémoire les centaines de Français kidnappés, torturés et assassinés et jamais retrouvés ?

S'il faut reconnaître les blessures de la France dans ce conflit, faut-il n’évoquer que la torture et passer sous silence le désarmement de milliers de Harkis, leur abandon sur ordre du gouvernement et leur massacre ?

Faut-il revenir sans cesse sur la Guerre d’Algérie, qui reste encore une blessure vive, dans la mémoire de l’Armée française, avec ses quelque 20.000 soldats morts pour une cause morte, cette guerre perdue malgré une bataille gagnée, ses harkis trahis en dépit des promesses faites et le drame causé par le putsch ?

Faut-il entreprendre un travail historique uniquement sur les disparus de la guerre d’Algérie, oubliant ainsi l’action humaine, sociale, sanitaire, éducative de pacification de la France dans ce pays ?

Faut-il rappeler la dimension tragique de la discipline en opérations, car tout ordre débute toujours par des mots, quelques lignes ou un geste, mais se traduit pour son exécutant par un acte qui l’engage, voire jusqu’à sa mort ?

 

Le Général d’armée (2s) Bruno DARY

Président du Commission National d’Entente

25 septembre 2018 - Festival de cinéma. Au revoir les Congo(s), bonjour les Algérie(s)

Article paru sur le site de Télégramme le 26 août 2018.

Douarnenez a pulsé au rythme des vibrations congolaises pendant une semaine. Ce samedi avait lieu la soirée de clôture de cette 41e édition, qui battu les records d’affluence, notamment dans les salles.

Consultez l'intégralité de l'article sur le site de Télégramme.

14 septembre 2018 - Les Photos de la Journée des Disparus au Luc en Provence

Cette année encore, nous, Le Collectif "Non au 19 mars", et le CLAN-R, rappelons qu’il y a encore, une épine dans le cœur de notre Histoire. Une épine à plusieurs têtes...L’une s’appelle, Indifférence, l’autre Injustice, une autre encore, Déshonneur...et tant d’autres cicatrices incurables...
Le gouvernement doit s’emparer très vite, avec la participation d’Associations P.N bien informées, de ce dossier, afin qu’avant notre extinction totale, il ait effacé les fautes originelles de ceux qui ont ordonné et ceux qui ont suivi les ordres, de ne pas porter secours aux populations...Il doit, une fois pour toute, remettre dans l’Histoire, ceux qui sont devenus "Disparus".

 

Pour consulter les photos, consultez le site du CLAN-R

12 septembre 2018 - Bientôt la 9ème édition d'Au Soleil des deux Rives

Le dimanche 16 septembre 2018 , aura lieu la 9ème édition d'Au Soleil des deux Rives à Nice. Nous avons le plaisir de vous informer que l'équipe de Nice du Centre de Documentation Historique sur l'Algérie animera pour la 6ème année consécutive la librairie ouverte aux auteurs et aux éditeurs de livres pied-noirs au sein de la manifestation "Au Soleil des Deux Rives".

 

Pour plus d'information, consultez le site du CDHA.

6 septembre 2018 - Invitation à la conférence de Monsieur Pervillé le jeudi 20 septembre 2018

Monsieur Guy Pervillé donnera une conférence intitulée "Une Histoire iconoclaste de la Guerre d'Algérie et de sa Mémoire" le jeudi 20 septembre à 18h à l'hôtel National des Invalides.

Consultez l'invitation détaillée en cliquant ci-dessous :

2018 09 06 invitation conf du 20 sept 182018-09-06-invitation-conf-du-20-sept-18.pdf

8 août 2018 - Inauguration des ronds-points "Thiersville Village de France" et "Madeleine et Félix Vallat" le 14 juillet à Lavaur dans le Tarn

Immense merci à Bernard Carayon maire de Lavaur qui a eu le courage politique d'inaugurer ces 2 ronds-points dans sa belle ville du Tarn ce 14 juillet. Le premier rond-point en mémoire des pieds noirs et harkis originaires de Thiersville-Oranie rapatriés à Lavaur en 1962, apportant un développement économique considérable à la région, le 2ème rond-point en mémoire de Madeleine et Félix VALLAT, assassinés le 8 avril 1958 et de toutes les victimes du terrorisme.

Quelle belle journée d'hommage, de recueillement et de partage ! Merci aux très nombreux amis présents et à tous ceux qui se sont associés à nous par la pensée.

Lire la suite

24 mai 2018 - Les bobines du CDHA

Article paru sur le site du CDHA en mai 2018.

Ce montage inédit et exceptionnel du CDHA en 4 minutes vous permet de revivre mai 58 filmé par des cinéastes amateurs et commenté par les reporters de Radio Alger.

Consultez l'intégralité de l'article et la vidéo sur le site du CDHA

4 mai 2018 - Invitation à l'inauguration du 14 juillet à Lavaur

Le maire de Lavaur, Bernard CARAYON, mes deux frères Bernard, Paul et moi-même avons le plaisir de vous inviter à l’inauguration de 2 ronds-points de cette ville du Tarn le 14 juillet 2018.

 

Pour consulter le courrier de Jean-Félix Vallat, président : 2018 05 04 courrier invitation mafa rond point lavaur presidents2018-05-04-courrier-invitation-mafa-rond-point-lavaur-presidents.pdf

12 mars 2018 - Lettre du Président de la Mafa à Mme Darrieusseq, secrétaire d'état auprès de la Ministre des Armées

Courrier envoyé à Mme Darrieusseq, Secrétaire d'État auprès de la Ministre des Armées, le 8 mars 2018 par le Président de la Mafa, Jean-Félix Vallat.

Consultez le courrier au format PDF :

2018 03 08 courrier mafa grfda darrieusseq 19 mars2018-03-08-courrier-mafa-grfda-darrieusseq-19-mars.pdf

12 décembre 2017 - Le CDHA sera présent à la journée Portes ouvertes à l'expression culturelle des Français d'Outremer

Chers Amis,

A ceux qui ne le savent pas, je veux attirer leur attention sur cette institution désormais propriétaire de ses murs pour 99 ans et qui bénéficie du statut de Fondation affiliée à la Fondation de France : ce statut permet aux dons et cotisations d'être déductibles des impôts et garantit une pérennité institutionnelle.

Le CDHA sera présent à la journée Portes Ouvertes à l'expression culturelle des Français d'Outremer que nous organisons le 10 mars prochain.

Votre adhésion, vos dons en espèces, en documents, ouvrages, études et témoignages sont attendus.

Bien amicalement à vous

Roger Vétillard

Lire la suite

25 novembre 2017 - Renaudot des lycéens : « Nos richesses » de Kaouther Adimi récompensé

Article paru sur le site Le Courrier d'Algérie (novembre 2017).

 

Nous ajoutons un bémol à ce concert de louanges. Si le sujet est riche et très intéressant, le fond reste à dénoncer, à savoir encore et encore cette légende tenace que la scolarisation était interdite aux petits indigènes. Nous reviendrons sur ce livre avec notre propre approche, dans le prochain bulletin de la MAFA.

 

Pour consulter le PDF de l'article, cliquez sur le lien suivant : 2017 11 25 renaudot des lyceens nos richesses de kaouther adimi recompense2017-11-25-renaudot-des-lyceens-nos-richesses-de-kaouther-adimi-recompense-.pdf

23 novembre 2017 - Couronnement de l'Immaculée Conception de l'église de Matemore (Algérie) dans la Cathédrale de Toulon (Var, France)

Bien Chers Amis,

Je vous informe du couronnement de L'Immaculée Conception de l' église de Matemore (Algérie) dans la Cathédrale de Toulon (Var) le samedi 2 Décembre 2017.

Ce rassemblement autour de la Sainte Vierge sera présidé par le père Alexis, curé de la Cathédrale.

Déroulement de la cérémonie :

10 H 00 : Enseignement sur le couronnement.

11 H 00 : Chapelet

11 H 30 : Messe en l' honneur de la Vierge Marie.

Le couronnement de la Vierge de Matemore sera effectué à la fin de la messe. J'espère que cette nouvelle emplira vos coeurs de joie. Nous comptons sur votre présence. Venez nombreux.

Merci à tous ceux qui nous apporteront leur aide en faisant suivre ce message à leur famille et à leurs amis, ou qui le diffuseront sur les sites internet.

Pour ceux qui ne pourront venir suite à l'éloignement ou à la maladie, que leurs prières accompagnent cette belle et grande cérémonie.

Amitiés.

Claude ACHARD

Lire la suite

22 novembre 2017 - Narbonne, carrefour des cultures méditerranéennes

Dans un décor qui invite au voyage, le musée d'Art de Narbonne abrite dans ses collections un ensemble exceptionnel de peintures orientalistes. 

Article paru sur le blog Orientaliste.

Pour consulter l'article, rendez-vous sur le site Orientaliste.

7 novembre 2017 - "Le rêve assassiné" a obtenu le prix littéraire 2017 de la FM-GACMT

Maïa Alonso a été récompensée par le Prix 2017 de la Fondation pour la Mémoire de la Guerre d'Algérie, des Combats du Maroc et de Tunisie le 19 octobre 2017 pour son livre "Le rêve assassiné".

 

 

Lire la suite

14 octobre 2017 - Colloque du CDHA le 18 novembre 2017

Le colloque « 55 après l’exil… » d’Hubert Ripoll aura lieu le 18 novembre à l’Institut d’études politiques à  Aix-en-Provence.

Pour consulter le document, cliquez sur le lien suivant :

colloque 55 ans apres l exil cdha 18 novembre 20172017-10-14-colloque-55-ans-apre-s-l-exil-cdha-18-novembre.pdf

 

Tous les détails de l'événement sur le site du CDHA.

12 octobre 2017 - Retour sur le 5 juillet avec le GRFDA

Dépôts de gerbe à la mémoire des Disparus par Mesdames Lablan Astier et Chavrondier, secrétaire et secrétaire adjointe en l’absence de la présidente du GRFDA, Madame Ducos Ader. Avant de disposer les Auparavant, on a pu assister à la Messe à Ste Odile, célébrée par le Père Jean Paul Argouarc’h, puis à la cérémonie au Quai Branly où on écouta la déclaration de JF Vallat, président de la MAFA. Puis cérémonie à l’Arc de Triomphe organisée par le CLAN R l’ANRO et ALLO.

Lire la suite

21 août 2017 - Les obsèques de Dominique Cabanne de la Prade auront lieu à Orléans le mardi 22 aout à 15h pour l’office religieux

Les obsèques de Dominique Cabanne de la Prade , compagnon d’arme du colonel Jean-Marie Bastien-Thiry, auront lieu à Orléans, rue Notre Dame de la Recouvrance mardi 22 aout à 15h pour l’office religieux. Il sera enterré à St Denis de l’hôtel près d’Orléans.

 

http://adimad.info/galerie/CABANNE/CABANNE_de_la_PRADE_Dominique

20 août 2017 - Commémoration du débarquement en Provence

Mardi 15 Août, c'est à la stèle de Saint-Elme, sur le Parking des plages, que les associations patriotiques et les représentants de la municipalité se sont retrouvés.

Ils étaient venus, en ce jour férié, commémorer le 73 ème anniversaire du débarquement de Provence.


Rendre hommage à Jean de Lattre de Tassigny.


Pour l'occasion, tous ont choisi de rendre hommage au général d'armée et maréchal de France Jean de Lattre de Tassigny.
Si l'homme fait partie de l'Armée d'armistice durant le régime de Vichy, il refuse d'obéir aux ordres lorsque la zone libre est envahie par les troupes Allemandes et emmène la 16 éme division militaire de Montpellier au combat. Il est fait prisonnier par la suite mais parvient à s'évader pour rejoindre la France libre et se rallier à de Gaulle en 1943. Mardi, après un rappel de ses actions en France et en Allemagne, deux gerbes ont été déposées. Plus tard, le chant des Africains a été chanté.


"On déplore l'absence de la jeunesse à nos côtés."


Gilberte, un peu plus loin, habitante de la commune, regarde la cérémonie.
Elle explique : "Mon mari n'est plus de ce monde pour assister à cela, je viens pour lui. Il avait à coeur de faire partie de ceux qui se souviennent et prolongent le souvenir. Aujourd'hui encore, je suis triste de voir que la jeunesse n'est pas présente. Quelque part, je comprends, ils n'ont pas vécu la situation, ils ne savent pas, pour eux c'est comme lire un livre d'Histoire poussiéreux. Pour nous c'est du vécu". C.G, le 16 août 2017

Article paru sur le site www.ouest-var.net le 16 août 2017. Cliquez ici pour vous rendre sur le site de l'article.

Pour télécharger la version PDF, cliquez sur le lien suivant : 2017 08 16 commemoration du debarquement en provence ouest var net2017-08-16-commemoration-du-debarquement-en-provence-ouest-var.net.pdf (98.13 Ko)

 

1er juillet 2017 - Cérémonies du 5 juillet 2017 à Paris

CEREMONIES DU 5 JUILLET 2017 A PARIS
A LA MEMOIRE DES VICTIMES ORANAISES DU 5 JUILLET 1962,
DE TOUS LES CIVILS, MILITAIRES ET HARKIS
TOMBES EN ALGERIE OU PORTES DISPARUS
SOUVENONS NOUS DE NOS MORTS RESTES SUR NOTRE TERRE D’ALGERIE
MAFA / GRFDA / ANFANOMA / AAALGERIANIE

Lire la suite