06 juin 2017 - La commune honore les Français d'Algérie

Article paru sur le site de L'Indépendant le 31 mai 2017.

 

Alors que cela fait maintenant cinq ans que la commune inaugurait un mémorial chargé d’histoire à la mémoire des Français d’Algérie et des harkis sur l’esplanade du Miroir d’Eau à Port-Leucate, un monument signé Patrick Chappert-Gaujal qui mêle admirablement le métal et la pierre, une cérémonie du souvenir en l’honneur des rapatriés et des harkis s’est déroulée, dimanche matin, devant cette stèle.

Comme beaucoup de ville du littoral, Leucate est de ces lieux qui ont accueilli l’exode de nos compatriotes d’Afrique du Nord et la commune est fière de compter aujourd’hui parmi ses enfants tant d’orphelins de l’Algérie Française… Des décennies ont passé mais le souvenir demeure présent et l’effacer ne ferait que raviver les souffrances. Le cultiver dans la paix, la culture et l’amitié permet de panser les blessures et les cœurs des personnes qui ont aimé cette terre comme personne.

C’est en présence de fidèles amis Trézéliens, de membres de l’Association Leucatoise des Français d’Afrique du Nord (ALFA), de représentants des trois associations patriotiques de la commune, le Souvenir français, l’Union Nationale des Combattants et l’Amicale des anciens marins et marins anciens combattants, et de l’Harmonie municipale de l’école de musique, que le maire de Leucate et conseiller régional Michel Py, le président de l’Amicale des Trézéliens Jean-Marc Parrot, le président de l’ALFA Jean-Paul Levrero et le représentant de l’Union des Harkis Narbonnais Krim Dali ont conjointement déposé deux gerbes devant la stèle afin que la flamme du souvenir ne s’éteigne pas.  

article de presse Actualités 2017

×