27 avril 2014 - Débat sur le drame du 5 juillet 1962 à Oran, livre de G.Pervillé "Leçon d'histoire sur un massacre"

Consultez les informations sur le livre de Guy Pervillé "Leçon d'histoire sur un massacre" aux éditions Vendémiaire

Chers amis

Comme elle l’a toujours fait depuis sa création en 1963, la MAFA reste attentive à tout ce qui contribuera au rétablissement de la vérité historique et de la justice concernant notre présence en Afrique du Nord, vérité historique déformée ou mise sous silence de manière insupportable par médias et historiens depuis 50 ans.

Parmi tous les drames vécus par le peuple pied-noir, le massacre du 5 juillet 1962 à Oran reste à jamais gravé dans nos mémoires et la MAFA sera toujours présente et motivée pour faire reconnaître ce drame.

Cette recherche passionnée et qui veut rester objective malgré tout ne prend en compte que les éléments incontestables de notre histoire. Ceci nous vaut bien souvent attaques et  insultes de la part même de certains de nos compatriotes. Nous ne répondrons pas à ces attaques injustes, bien qu’elles nous peinent, et continuerons notre combat sur la vérité historique, la reconnaissance du drame des disparus et des victimes civiles de la guerre d’Algérie, la recherche d’une solution économique pour les réinstallés en situation de détresse sociale  et enfin l’indemnisation de nos biens spoliés.

Le nouveau livre de Guy PERVILLE est un évènement majeur dans la recherche de la vérité à propos du massacre des européens le 5 juillet 1962 à Oran. La MAFA vous encourage à acheter et lire cet ouvrage, même si certaines positions de l’auteur peuvent nous choquer, l’essentiel pour nous étant que ce drame épouvantable soit enfin reconnu.

Nous reproduisons la préface de l’éditeur :

« De tous les événements liés à la guerre d’Algérie, aucun n’a subi une occultation aussi complète que le massacre subi à Oran, le 5 juillet 1962, soit quelques mois après les accords d’Evian et deux jours après la proclamation officielle de l’indépendance de l’Algérie, par une partie de la population européenne de la ville. C’est pourtant celui dont le bilan est, de très loin, le plus lourd : en quelques heures, près de 700 personnes ont été tuées ou ont disparu sans laisser de traces.

Qui a organisé ce massacre ? S’agit-il d’un mouvement de foule spontané, dans une ville ravagée depuis des mois par les attentats de l’OAS ? Ou d’un règlement de compte entre les diverses tendances du nationalisme algérien ? Et pourquoi l’armée française, pourtant dûment informée, est-elle-restée des heures sans intervenir ? A Paris, le gouvernement était-il au courant et a-t-il délibérément laissé dégénérer une situation dont le règlement revenait désormais à l’Algérie indépendante ?

Reprenant les témoignages, les ouvrages des journalistes et les travaux des historiens sur la question, Guy Pervillé propose ici une magistrale leçon d’histoire pour comprendre cet événement tragique, ainsi que le silence qui l’entoure. »

Guy Pervillé est professeur émérite d’histoire contemporaine à l’Université de Toulouse-Le Mirail, spécialiste de l’histoire de l’Algérie coloniale ainsi que de la guerre d’Algérie. Il a notamment publié Pour une histoire de la guerre d’Algérie (Paris, Picard, 2002), La Guerre d’Algérie (PUF, Que-sais-je ?, 2007), Atlas de la guerre d’Algérie(Autrement, 2003), Les accords d’Evian, succès ou échec de la réconciliation franco-algérienne (Armand Colin, 2012), et chez Vendémiaire, La France en Algérie, 1830-1954 (2012, prix Lyautey 2012 de l’Académie des sciences d’outre-mer).

Rappelons également l’excellent ouvrage de Guy Pervillié publié en 2012 « Les accords d’Evian, succès ou échec de la réconciliation franco-algérienne » (éditions Armand Collin)

Le débat reste ouvert et vous encourageons à le nourrir par vos commentaires sur notre site www.mafa-pn.fr

Fidèlement vôtre

Le Président, Jean Félix  VALLAT

Actualités

×